dima
  • La nuit des Poètes

    La nuit des poètes (chorégraphie Marie-Claude Pietragalla sur une idée originale de Julien Derouault) puise son essence dans le texte intemporel de Louis Aragon La nuit des jeunes gens, colonne vertébrale sublimée dans un spectacle alliant danse, poésie, musique et peinture, auquel Marcel Bataillard a pris part à Lens et à Paris en 2012. Julien Derouault : "Danser avec des musiciens en live, c’est quelque chose d’irremplaçable. J’aime beaucoup être dans cette dynamique de création. Une musique créée pour ce spectacle dans le but d’une interaction avec la danse : il y a une vraie écriture de la musique par rapport à la danse et de la danse par rapport au texte. Pendant la période surréaliste, il y avait ces essais de mélange des arts. Nous avions une véritable envie de mélanger différentes disciplines à partir du moment ou nous conservions le texte d’Aragon comme colonne vertébrale. Dans ce spectacle, objet poétique non identifié, le peintre Marcel Bataillard, ayant travaillé en amont avec le son et la vidéo, dessinait en live. Ce qu’il peignait était projeté. Le spectateur pénétrait ainsi dans un univers organique, déjanté, drôle et révolté."