I Burtuoni

Marcel Bataillard est à l’origine d’I Burtuoni, groupe à géométrie variable fondé en 2005 pour travailler au corps le son des chants corses et concilier âpreté originelle et recherche contemporaine. Ces « chants traditionnels d’avant-garde » mêlent voix, instrumentarium décalé et effets numériques. Toutes les créations consistent en des relectures de « standards » du répertoire traditionnel profane, aussi bien les polyphonies et monodies que les sérénades. I Burtuoni existe en version solo (voix+effets) ou en version pour « orchestre » électro-acoustique, selon les rencontres, les envies et les opportunités : il a déjà accueilli au sein de sa formation Frédérik Brandi, Jean-Marc Montera, Pyo Pullisciano, Henri Roger ou Joëlle Vinciarelli.

L’album « I Burtuoni = Marcel Bataillard + Henri Roger » (CD + livret 12 pages : texte Frédérik Brandi + photos M. Bataillard) est paru en octobre chez Facing You / IMR, distribution Musea. Neuf chants traditionnels corses revus par Marcel Bataillard rencontrent l’improvisation libre, au piano, d’Henri Roger.
Extrait en écoute – Extrait vidéo

cd_cover-i_burtuoni_mb-hr-webMême dans la profondeur et l’âpreté aiguisées à la meule du riacquistu, les mieux trempés des caractères n’ont jamais hésité à se frotter au grand large. Alors, hard ou baroque, musique saoule, noire ou jaune comme un comptoir colonial, dans la nouveauté comme dans la tradition, la chanson corse a déjà revêtu de multiples costumes de scène. La présente et turbulente proposition nous emmène encore ailleurs, tant les forces en présence au sein de ce duo inédit laissent entrevoir un tonnerre de couleurs.
Frédérik Brandi (extrait du livret)

L’album est disponible chez : les Allumés du JazzMusea / Deezer / Spotify / iTunes