Nice, sous la pluie (parution)

Nice, sous la pluie

Est paru aux éditions de l’air, des livres un ouvrage photographique de Marcel Bataillard : Nice, sous la pluie. Disponible sur le site de l’air et dans toutes les bonnes librairies.

Ce carnet de pluie, le premier d’une longue collection à l’intention des cités du Sud « où il ne pleut jamais », entend donc réparer une injustice et réhabiliter le « mauvais temps » à Nice. Une ville qui prend alors un autre visage, et qui à l’image des photographies de Marcel Bataillard, revêt une forme facétieuse et poétique, se pare de lumières incroyables, plonge dans un calme surprenant et une sérénité idéale pour apprécier le retour du « beau temps ». – extrait de la préface de Stéphane Brasca

20 photographies couleur de Marcel Bataillard, préface de Stéphane Brasca. 36 pages format 15 x 21 cm. De cet ouvrage, il a été tiré 40 exemplaires de tête, signés et numérotés, accompagnés d’un tirage original au format 18×24 cm, numéroté et signé par Marcel Bataillard.

I Burtuoni : la rencontre des chants corses et de la musique improvisée

cd_cover-i_burtuoni_mb-hr-web

I Burtuoni = Marcel Bataillard + Henri Roger.
Sortie du CD « I Burtuoni » en octobre chez Facing You / IMR, distribution Musea.
Neuf chants traditionnels corses revus par Marcel Bataillard rencontrent l’improvisation libre, au piano, d’ Henri Roger
.

Même dans la profondeur et l’âpreté aiguisées à la meule du riacquistu, les mieux trempés des caractères n’ont jamais hésité à se frotter au grand large. Alors, hard ou baroque, musique saoule, noire ou jaune comme un comptoir colonial, dans la nouveauté comme dans la tradition, la chanson corse a déjà revêtu de multiples costumes de scène. La présente et turbulente proposition nous emmène encore ailleurs, tant les forces en présence au sein de ce duo inédit laissent entrevoir un tonnerre de couleurs.
Frédérik Brandi (extrait du livret)

L’album (1 CD + livret de 12 pages : texte de Frédérik Brandi + photos de Marcel Bataillard) est disponible chez : les Allumés du JazzMusea / Deezer / Spotify / iTunes

Sept Off, exposition « au passage ».

Dans le cadre du Festival de la Photographie Méditerranéenne, exposition de la série Au passage à Nice.
Né en 1999, le Festival perpétue son engagement à promouvoir la photographie locale, nationale et le travail de photographes prometteurs. Cette année, 5 parcours thématiques : In situ : le territoire en question / André Villers vu par les artistes / Vous avez dit «photographie» ? : des plasticiens s’emparent de l’image / Droit d’inventaire : tentatives de typologies en photographie / De spiritus : cinq regards sur la religion chrétienne dans le monde.
Carnet de voyage de mes déplacements, la série Au passage consiste en un relevé photographique de fenêtres et de portes aveugles ou aveuglées. Cette suite d’issues condamnées en harmonie ou en rupture avec l’existant met paradoxalement en perspective comment les époques et les hommes transforment l’habitat, et leurs rapports, parfois harmonieux, parfois houleux.
Vernissage le 13 octobre à partir de 19h. Plus d’infos ici.
Exposition du 23 septembre au 9 novembre 2016. Caisse d’Epargne Nice Masséna – 6 place Masséna, 06300 Nice.

Impressions d’ateliers : du livre à l’expo

Impressions d’ateliers : les livres se font expositions. D’une série de rencontres coordonnées par Patrick Boussu sont nés les deux tomes d’Impressions d’ateliers, réunissant les textes de Michel Franca et les photographies de Jean- Michel Sordello. Ces livres sont à la fois le point de départ et la publication d’accompagnement de cette exposition en deux volets simultanés au Château-Musée de Cagnes-sur-Mer et au CIAC-Château de Carros. Au plus près du processus de création, et après la découverte de leurs ateliers, sont à voir aujourd’hui les œuvres de 66 artistes vivant ou travaillant sur la Côte d’Azur, représentant la diversité des générations, des styles et des parcours….
Vernissage le 10 septembre à partir de 11h30. Plus d’infos ici.
Exposition jusqu’au 15 janvier 2017. CIAC Centre International d’Art Contemporain – Place du château, 06510 Carros.

De l’air et des allégories (parution)

delair63

 

Mon travail figure au sommaire de ce numéro de De l’air, qui présente la série Je suis une légende. Rendez-vous chez le kiosquier !
J’ai eu le plaisir d’être choisi par Stéphane Brasca pour être le candidat de De l’air magazine au concours Zoom 2016 du Salon de la Photo à Paris.
Pour la septième année, le Salon de la Photo récompensera 2 photographes en attribuant le ZOOM du Public et le ZOOM de la Presse Photo. Les gagnants verront leur travail exposé au Salon.
Votez ici : http://votezoom.lesalondelaphoto.com/

George Best, comme son nom l’indique (de la performance… )

 

George_Best_Belfast_City_Airport_signage

Performance, dans le cadre de la Nuit des Européenne des Musées, au Musée national du sport à Nice. Autour de la vie, de l’œuvre, des conquêtes et des bons mots du légendaire footballeur de Liverpool, surnommé le cinquième Beatles. Pour une apologie du beau geste…
Samedi 21 mai 2016 à 19h. Plus d’infos ici et .
Musée National du Sport – Allianz Riviera, Boulevard des Jardiniers, Nice.

Ego étranges chez le Facteur Cheval

"Narcisse", peinture à l’aveugle. Technique mixte sur papier offset 70x50 cm, 2009. (photo François Fernandez)

Ben crée son Palais idéal des ego étranges à Hauterives. Un palais idéal dans lequel il invite 80 artistes singuliers, créateurs, peintres, plasticiens, inspirés par l’étrangeté et la folie créatrice du Facteur Cheval. Cette confrontation est autant un défi lancé à l’imagination qu’à la force obstinée de la création.
Vernissage le 28 avril à partir de 18h. Plus d’infos ici.
Exposition jusqu’au 28 aoüt 2016. Palais Idéal du Facteur Cheval –  8 rue du Palais 26390 Hauterives.
Ci-dessus : Narcisse, peinture à l’aveugle. Technique mixte sur papier offset 70×50 cm, 2009. (photo François Fernandez)

Palais des ego étranges – Préfiguration

le palais idéal des ego étranges

Pendant six mois, la Galerie Eva Vautier de Nice invite Ben dans ses murs pour une carte blanche. Ben présente du 18 mars au 15 avril 2016, une préfiguration de l’exposition « Palais idéal des égo étranges » qu’il organisera le 28 avril au palais du Facteur Cheval à Hauterives. 40 artistes singuliers, créateurs, peintres et plasticiens, inspirés par l’étrangeté et la folie créatrice du Facteur cheval se rencontrent. Cette confrontation est autant un défi lancé à l’imagination qu’à la force obstinée de la création. Un Narcisse (peinture à l’aveugle) provenant de la collection personnelle de Ben est montré à Nice. Un Narcisse (version photo rehaussée à l’aveugle) voyagera, lui, à Hauterives.
Vernissage le 18 mars à partir de 18h. Plus d’infos ici.
Exposition jusqu’au 16 avril 2016. Galerie Eva Vautier – 2 rue vernier 06000 Nice

Scénographie : Vie ? ou Théâtre ?

expo_charlotte_salomon-photo_m_bataillard-01

En collaboration avec Kristof Everat, scénographie de l’exposition Charlotte Salomon, Vie ? ou Théâtre ?, Musée Masséna, Nice. Plus d’infos ici.

Festival Manké 2015

2015 SOUND FESTIVAL POSTER 01 WEB

Lhoste art contemporain en collaboration avec Le Festival Manké présente 7 artistes qui expérimentent autour de la musique et du son.

12H00 FREDERIK BRANDI Gnossienne N°1 de Satie par le dj-sommelier
12H30 I BURTUONI feat. MARCEL BATAILLARD Chants traditionnels corses d’avant-garde
16H00 GUIGNOL’S BAND Le Grand Silence: ciné-concert
18H00 FREDERIK BRANDI Continuation de la Gnossienne N°1 de Satie
18H30 REEVE SCHUMACHER Sonic Braille: performance sonore à partir de vinyles customisés
19H00 AGRESSION SONORE Bruit amplifié, micro distordu, sons saturés
20H00 JONATHAN FENEZ Mix spectaculaire improvisé
21H00 KRISTOF EVERART Dub en solo pour voix et laptop
22H00 SLIDING ZERO Groove expérimental

Samedi 5 décembre, de midi à minuit
Lhoste art contemporain – 7 rue de l’Hoste, 13200 Arles