SATIE152 à la Villa Arson, Nice – Festival Manké 2018 #2

Marcel Bataillard, Frédérik Brandi & Kristof Everart / Guignol’s band + invités
« FAUT-IL (ENCORE) CÉLÉBRER LE 152ème ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE D’ERIK SATIE ? »
Exposition incluant performances, installations, concerts, diffusions et médiations.
À l’occasion de l’anniversaire d’Erik Satie, le collectif Guignol’s band propose, dans le sillage de l’inconnu d’Arcueil, le projet SATIE152, conçu pour mettre à l’épreuve l’héritage des avant-gardes. Embrassant plusieurs disciplines, il peut être considéré comme une « exposition d’ameublement », au même titre que la musique d’ameublement inventée par Satie. Marcel Bataillard, Frédérik Brandi et Kristof Everart (Guignol’s band) y présentent photographies, créations numériques, dessins dans l’espace et installation sonore, une suite d’œuvres inédites invitant le visiteur à s’aventurer dans l’intimité d’Erik Satie.
Lors du vernissage, une série de concerts et d’événements en forme de performances aura lieu sur la terrasse de la Villa Arson, constituant le second volet du Festival Manké 2018 (après les master-class et concert de juin au Conservatoire de Nice) : première Gnossienne adaptée pour cornemuse et autres avatars, concert Satie par les élèves du Conservatoire, improvisations sportives et musicales, hommages aux chiens, au football, aux philosophes, par Guignol’s band et ses invités : Daniel Boulle, Didier Bozzi, Henri Roger, Fabienne Volto…

Vernissage vendredi 14 septembre à 18h
Exposition jusqu’au 14 octobre 2018

Villa Arson, 20 avenue Stephen Liégeard, Nice. Entrée libre. Plus d’infos ici.

I Burtuoni en concert à Arles

Vendredi 6 juillet à 18h, Médiathèque d’Arles, Espace Van Gogh.
Les chants traditionnels corses revus par Marcel Bataillard rencontrent l’improvisation libre, au piano, d’Henri Roger
.

Concert/Rencontre. Polyphonies, monodies, sérénades, paghjelle, voceri, lamenti, improvisations… pour piano, voix et effets électroniques. Entrée libre.
L’album (1 CD + livret de 12 pages : texte de Frédérik Brandi + photos de Marcel Bataillard) est disponible chez : les Allumés du JazzMusea / Deezer / Spotify / iTunes

Nice, sous la pluie (signature)

Signature du livre paru aux éditions de l’air, des livres : Nice, sous la pluie à Cosmos Arles, lors des Rencontres de la photographie, jeudi 6 juillet 2018 à 12h.

« Une ville qui prend alors un autre visage, et qui à l’image des photographies de Marcel Bataillard, revêt une forme facétieuse et poétique, se pare de lumières incroyables, plonge dans un calme surprenant et une sérénité idéale pour apprécier le retour du «beau temps». »extrait de la préface de Stéphane Brasca

De cet ouvrage, il a été tiré 40 exemplaires de tête, signés et numérotés, accompagnés d’un tirage original au format 18×24 cm, numéroté et signé par Marcel Bataillard.

SATIE152 – Festival Manké 2018 #1

Une exposition, une master-class et un concert pour répondre à la question : «Faut-il (encore) célébrer le 152ème anniversaire de la naissance d’Erik Satie ?». Le collectif Guignol’s band* focalise son intervention au Conservatoire de Musique de Nice sur la célèbre Gnossienne n°1 qui semble désormais faire partie de notre environnement sonore inconscient.

• Conférence – Mercredi 28 mars 2018, Salle Berlioz.
Autour de l’écoute commentée des 300 versions de la Gnossienne n°1, les élèves découvrent les ressources insoupçonnées de cette pièce musicale malléable à souhait.

• Exposition – Juin 2018, Hall central.
Les créations présentées sur pupitres rendent compte des multiples facettes d’Erik Satie, comme autant de pièces d’un puzzle.

• Concert Gnossienne sans relâche – Mercredi 27 juin 2018, 18h30, Grand Auditorium.
Premier volet du Festival Manké 2018, le concert donne à entendre un Satie objet de toutes les attentions et adaptations, dans
le plus grand respect de son esprit iconoclaste. Nouvelles versions de la Gnossienne n°1, conçues et interprétées par les élèves du Conservatoire, Gnossienne siffléeGnossienne d’ameublement exécutées par Guignol’s band et son invitée Fabienne Volto, Gnossienne puissance trois qui superpose différentes sources dans un mix live : Satie, du piano à l’électro, du clavier au clavier.

* Sous des formes diverses et de manière collective, Marcel Bataillard, Kristof Everart et Frédérik Brandi, alias Guignol’s band, ont entrepris de présenter quelques aspects de l’évolution des repères et du mélange des contraires dans l’art et la musique actuels. Ils ont créé en 2000 le Festival Manké, festival itinérant de musique contemporaine et de performance.

Le deuxième volet du projet SATIE152 se tiendra à la Villa Arson, à Nice, et proposera exposition, concerts et performances du 14 septembre au 14 octobre 2018. Plus d’infos ici.

Le sens de la marche (Catwalk the line) – exposition

Dans le cadre de la biennale MOVIMENTA, Marcel Bataillard présente une vidéo intitulée Le sens de la marche (Catwalk the line). Elle donne littéralement à voir la démarche de l’artiste. La bande-son, elle, juxtapose conseils aux mannequins pour bien défiler et chanson conçue pour tailler la route. Quand Johnny Cash erre sur le podium ou comment emprunter la voie du succès…

Vernissage jeudi 2 novembre septembre à 18h – Plus d’infos ici.
Exposition du 2 au 26 novembre 2017
 chez Lola Gassin
49, rue Maréchal-Joffre 06000 Nice – Sur rendez-vous de 15h à 19h
Tel : 04 93 88 68 25 / 06 74 29 23 36 – lolagassin.com – chezlolagassin.com

Je suis une légende – exposition

« Marcel Bataillard, pour faire honneur au titre de l’exposition qu’il a conçue alors que le mot légende ne renvoie qu’à la signification d’une image, revisite certains mythes antiques, notamment Narcisse, réinterprète et illustre à sa manière, certaines œuvres littéraires comme le Portrait de Dorian Gray, insuffle du burlesque en livrant sa vision de La Naissance de la Tragédie de Nietzsche alors que le ton de cette oeuvre majeure serait plutôt celui de la gravité. » – Olivier Lécine

Vernissage jeudi 28 septembre à 19h – Plus d’infos ici.
Exposition du 28 septembre 2017 au 4 février 2018
Musée de la photographie André Villers – Porte Sarrazine 06250 Mougins – Tel : 04 93 75 85 67 – museephoto@villedemougins.com

Nice, sous la pluie (parution)

Nice, sous la pluie

Est paru aux éditions de l’air, des livres un ouvrage photographique de Marcel Bataillard : Nice, sous la pluie. Disponible sur le site de l’air, de la fnac et dans toutes les bonnes librairies.

« Ce carnet de pluie, le premier d’une longue collection à l’intention des cités du Sud « où il ne pleut jamais », entend donc réparer une injustice et réhabiliter le « mauvais temps » à Nice. Une ville qui prend alors un autre visage, et qui à l’image des photographies de Marcel Bataillard, revêt une forme facétieuse et poétique, se pare de lumières incroyables, plonge dans un calme surprenant et une sérénité idéale pour apprécier le retour du « beau temps ». »extrait de la préface de Stéphane Brasca

24 photographies couleur et textes de Marcel Bataillard, préface de Stéphane Brasca. 36 pages format 15 x 21 cm. De cet ouvrage, il a été tiré 40 exemplaires de tête, signés et numérotés, accompagnés d’un tirage original au format 18×24 cm, numéroté et signé par Marcel Bataillard.

I Burtuoni : la rencontre des chants corses et de la musique improvisée

cd_cover-i_burtuoni_mb-hr-web

I Burtuoni = Marcel Bataillard + Henri Roger.
Sortie du CD « I Burtuoni » en octobre chez Facing You / IMR, distribution Musea.
Neuf chants traditionnels corses revus par Marcel Bataillard rencontrent l’improvisation libre, au piano, d’ Henri Roger
.

« Même dans la profondeur et l’âpreté aiguisées à la meule du riacquistu, les mieux trempés des caractères n’ont jamais hésité à se frotter au grand large. Alors, hard ou baroque, musique saoule, noire ou jaune comme un comptoir colonial, dans la nouveauté comme dans la tradition, la chanson corse a déjà revêtu de multiples costumes de scène. La présente et turbulente proposition nous emmène encore ailleurs, tant les forces en présence au sein de ce duo inédit laissent entrevoir un tonnerre de couleurs. » – Frédérik Brandi (extrait du livret)

L’album (1 CD + livret de 12 pages : texte de Frédérik Brandi + photos de Marcel Bataillard) est disponible chez : les Allumés du JazzMusea / Deezer / Spotify / iTunes

Sept Off, exposition « au passage ».

Dans le cadre du Festival de la Photographie Méditerranéenne, exposition de la série Au passage à Nice.
Né en 1999, le Festival perpétue son engagement à promouvoir la photographie locale, nationale et le travail de photographes prometteurs. Cette année, 5 parcours thématiques : In situ : le territoire en question / André Villers vu par les artistes / Vous avez dit «photographie» ? : des plasticiens s’emparent de l’image / Droit d’inventaire : tentatives de typologies en photographie / De spiritus : cinq regards sur la religion chrétienne dans le monde.
Carnet de voyage de mes déplacements, la série Au passage consiste en un relevé photographique de fenêtres et de portes aveugles ou aveuglées. Cette suite d’issues condamnées en harmonie ou en rupture avec l’existant met paradoxalement en perspective comment les époques et les hommes transforment l’habitat, et leurs rapports, parfois harmonieux, parfois houleux.
Vernissage le 13 octobre à partir de 19h. Plus d’infos ici.
Exposition du 23 septembre au 9 novembre 2016. Caisse d’Epargne Nice Masséna – 6 place Masséna, 06300 Nice.

Impressions d’ateliers : du livre à l’expo

Impressions d’ateliers : les livres se font expositions. D’une série de rencontres coordonnées par Patrick Boussu sont nés les deux tomes d’Impressions d’ateliers, réunissant les textes de Michel Franca et les photographies de Jean- Michel Sordello. Ces livres sont à la fois le point de départ et la publication d’accompagnement de cette exposition en deux volets simultanés au Château-Musée de Cagnes-sur-Mer et au CIAC-Château de Carros. Au plus près du processus de création, et après la découverte de leurs ateliers, sont à voir aujourd’hui les œuvres de 66 artistes vivant ou travaillant sur la Côte d’Azur, représentant la diversité des générations, des styles et des parcours….
Vernissage le 10 septembre à partir de 11h30. Plus d’infos ici.
Exposition jusqu’au 15 janvier 2017. CIAC Centre International d’Art Contemporain – Place du château, 06510 Carros.