Le site se refait une beauté

Bonjour et bienvenue.
Le site se refait une beauté et sera prochainement en ligne.
Ci-dessous les dernières actus. A bientôt !

« Soirée diapo » fait sa tournée


Marcel Bataillard & Benoît Grimalt proposent deux nouvelles versions de leur « Soirée diapo »,
présentée initialement chez Lola Gassin en 2018. «On a souvent entendu, lors de conversations, cette remarque : « c’est aussi ennuyeux qu’une soirée diapo ». Benoît Grimalt, en tout cas, n’a jamais assisté à une soirée diapo. Et de son côté, Marcel Bataillard a trouvé, dans la rue, jetées là, deux boîtes de diapositives d’un inconnu. Des photos-clichés caractéristiques de l’usage de la photographie : images de vacances, de famille, de mariage, de repas… Marcel et Benoît, après concertation, ont décidé de les utiliser pour proposer leur soirée diapo, entre analyse picturale et discussion à bâtons rompus… et loin d’être ennuyeuse.»

« Soirée diapo », version live à Nice – Sun Sea, samedi 26 septembre à 20h30

Le festival L’image satellite, dans le cadre du week-end d’ouverture de l’édition 2020, a donné carte blanche au Cercle Rouge… qui a invité Bataillard et Grimalt. Pour l’occasion, ces derniers commenteront donc en direct, dans la plus grande improvisation et depuis le comptoir du bar, une projection de diapositives. Une soirée qui s’adresse autant au fin connaisseur qu’à l’amateur de photographie…
Sun sea – 3, rue Valperga, Nice

« Soirée diapo », version expo à Arles – Galerie quatre, du 3 au 23 octobre

Dans le cadre du festival ON, entre archive et invention, entre nostalgie analogique et humour numérique, Bataillard et Grimalt donneront à voir la vidéo « Soirée diapo », ainsi que des photographies extraites du diaporama, rehaussées à la main par les auteurs d’extraits de dialogues de la vidéo…
Galerie quatre – 67, rue du quatre septembre, Arles
www.immediats.fr

« I execute judgment on You! »


Alexandra Guillot m’a donné carte blanche pour proposer une œuvre en ligne sur Le chant des matelots.

J’ai pour une fois choisi de coller à l’actualité. Mon projet vidéo « I execute judgment on You! » est désormais en ligne… En voici le pitch : le 30 mars 2020, le télévangéliste Kenneth Copeland, officiant comme Prophète de Dieu, annonçait que c’en était fini du COVID-19 et procédait à un exorcisme du virus dans une vidéo diffusée sur sa chaîne Youtube. Reprenant le flambeau et souhaitant rendre grâce à la vérité de ce prêche, je l’ornais d’effets spéciaux pour mieux démasquer le malin…

Bon visionnage !

Fire, walk with me

« Fire, walk with me ! » : tel un leitmotiv, les mots sont scandés dans Twin Peaks, la série co-écrite par David Lynch et Mark Frost. Des personnages possédés y répètent une formule énigmatique que l’on pourrait traduire ainsi : « À travers les ténèbres du passé à venir, le magicien espère voir un passage entre deux mondes. Feu, marche avec moi ! ». C’est le point de départ d’une exposition collective (organisée par les élèves du Master en Management de l’Art et de la Culture à l’IAE de Nice) qui propose d’ouvrir un terrain d’investigation sur ces portails que créent les artistes et qui nous font voir le monde avec un regard renouvelé.
Exposition du 21 février au 6 mars 2020
Musée International d’Art Naïf Anatole Jakovsky – Avenue de Fabron, Nice – Plus d’infosici

Ecrans et Brumailles à l’été indien(s) #2, Arles

Ecrans
Dans le cadre d’Eté indien(s) #2, Marcel Bataillard et Benoît Grimalt confrontent leurs œuvres (dessins, photos, films) pour une exposition « autour » de l’écran, envisagé comme masque ou comme support de projection d’un film ou d’une idée. Au programme : portes aveugles, dessins poétiques, génériques de fin, aphorismes, film pour smartphones, horloges, interludes…
Exposition du 19 au 22 septembre 2019
66, rue du 4 septembre – Arles – Plus d’infosici

 

Brumailles
Marcel Bataillard, Benoît Grimalt et Henri Roger forment Brumailles. Mixant mots, musiques et vidéo, mêlant samples, loops et improvisation live, Brumailles propose un voyage dans les textures du son et de l’image. Quelque part, entre spoken word et chanson expérimentale électro, dans une forme de ciné-concert débarrassée de l’impératif de la narration et du poncif de l’illustration…
Marcel Bataillard : voix + effets / Benoît Grimalt : vidéo / Henri Roger : laptop
Vendredi 20 septembre 2019 • 2 concerts : à 18h00 et à 19h30
66, rue du 4 septembre – Arles – Plus d’infos > ici

 

Arles, sous la pluie (signature)

Signature du livre paru aux éditions de l’air, des livres : Arles, sous la pluie, lors des Rencontres de la photographie à Arles : 

Où il est question, selon la préface de Christian Lacroix, de «ciel d’opéra», de chants populaires provençaux («Il pleut, il fait soleil, le diable bat sa femme»), de «crucifixion», de «noir et blanc argentique», «de larmes de calcaire et de marbre» et de corrida !

De cet ouvrage, il a été tiré 50 exemplaires de tête, signés et numérotés, accompagnés d’un tirage original au format 18×24 cm, numéroté et signé par Marcel Bataillard.

Portes de l’invisible

À l’occasion de la 21ème édition d’Art & Vin, Marcel Bataillard expose la série Au passage au Domaine Isle Saint-Pierre à Arles. Ce carnet de voyage atypique prend la forme de relevés photographiques de fenêtres et portes aveuglées croisées ici et là, d’une carte recomposant l’espace-temps lié à ces prises de vue, de définitions lapidaires de ce qu’est une issue condamnée et enfin de citations ayant trait au passage et au voyage, graffitis inscrits à même le mur…
Vernissage mercredi 3 juillet à 19h
Exposition du 3 juillet au 7 septembre 2019
Domaine Isle Saint-Pierre • 13104 Mas-Thibert – Arles
Tél. 33 (0)4 90 98 70 30 – islesaintpierre.fr

Arles, sous la pluie

Est paru aux éditions de l’air, des livres un ouvrage photographique de Marcel Bataillard : Arles, sous la pluie. Disponible sur le site de l’air, de la fnac et dans toutes les bonnes librairies.
Photographiée sous des trombes ou la bruine par Marcel Bataillard, la cité camarguaise révèle un autre visage, méconnu des milliers de festivaliers qui la parcourent en juillet, sous le soleil exactement. Pour savoir alors à quoi ressemble sous la pluie cette nouvelle capitale internationale de la culture, l’éditeur a sollicité le plus illustre des Arlésiens, Christian Lacroix. Réponse en guise de préface où il est question de «ciel d’opéra», de chants populaires provençaux («Il pleut, il fait soleil, le diable bat sa femme»), de «crucifixion», de «noir et blanc argentique», «de larmes de calcaire et de marbre» et de corrida !

25 photographies noir & blanc et textes de Marcel Bataillard, préface de Christian Lacroix. 36 pages format 15×21 cm. De cet ouvrage, il a été tiré 50 exemplaires de tête, signés et numérotés, accompagnés d’un tirage original au format 18×24 cm, numéroté et signé par Marcel Bataillard.

Ben & ses invités au 109

Pour célébrer le centenaire des studios de la Victorine, la ville de Nice programme Nice 2019, L’Odyssée du cinéma. La Ville de Nice et La Station, avec le soutien d’Eva Vautier, invitent Ben pour une grande exposition : La vie est un film. Plus de 500 œuvres de Ben, retraçant 50 ans de création, seront installées dans la grande halle de plus de 2000 m², qu’il a choisi de partager avec des invités, artistes, amis de longue date ou jeunes créateurs. Liste non exhaustive des artistes invités : Alocco, Hélios Azoulay, Marcel Bataillard, Sophie Braganti, Frederik Brandi, Vincent Calassi, Caminiti, Catherine Cattaneo, Marc Chevalier, Robert Combas, Noël Dolla, Jean Dupuy, Kristof Everart, Jacqueline Gainon, Jean-Baptiste Ganne, Olivier Garcin, Jo Guichou, Labelle-Rojoux, Lagalla, Patrick Lanneau, Sandra Lecoq, Natacha Lesueur, Jean Mas, Florent Mattei, Maubert, Henri Olivier, Yoko Ono, Panighi, Jean-Luc Parant, Pastorelli, Pascal Pinaud, Franck Saïssi, Alain Snyers, Steiner, Junko Yamasaki… Cet espace en perpétuel mouvement accueillera production filmée, événements, performances et débats, si chers à l’artiste.
Vernissage le 14 juin 2019 à 18h33. Plus d’infos ici.
Exposition jusqu’au 19 octobre 2019. Le 109 – 89, route de Turin 06300 Nice.

8 dans un jardin d’été

A l’initiative de l’artiste Gilbert Pedinielli, des artistes amis ont accepté de placer des sculptures et des installations dans un nouveau jardin né dans le Mont Boron. Cette proposition met en scène la diversité des approches de la sculpture et de l’installation en extérieur. Et les pièces des plasticiens Dominique Angel, Marcel Bataillard, Noël Dolla, Daniel Farioli, Martin Miguel, Henri Olivier, Gilbert Pedinielli et Edmond Vernassa se frôlent, murmurent entre elles, jouent avec le sol, caressent les plantes ou les repoussent, s’approprient murs et palissades et poursuivent un dialogue interrompu depuis des années. En se retrouvant devant les cinquante nuances de bleu de la Méditerranée, elles reprennent les débats et confrontations d’idées sur la fonction et la nécessité de l’art etc., des cinquante années passées, dans les palabres sans fin que l’on tient dans ce sud curieux.
Vernissage le 15 juin 2019 de 16h à 21h. Plus d’infos ici.
Exposition jusqu’au 30 août 2019. 6, boulevard du Mont Boron 06300 Nice. Infos : 06 82 15 49 06